Rechercher

L’activité physique est essentielle pour un cerveau sain




L’activité physique est essentielle pour un cerveau sain. En effet, pratiquer du sport aide à penser clairement, à améliorer l’humeur et à relaxer.

L’exercice et la santé mentale sont étroitement liés. En effet, tout comme vos muscles, votre cerveau fonctionne de façon optimale quand vous pratiquez de l’exercice régulièrement. Le fait de bouger est non seulement bénéfique pour maintenir votre corps en santé, mais aussi, votre cerveau en tire parti grâce à l’augmentation du flux sanguin qui aide à améliorer la mémoire et favorise le maintien de la santé cognitive.

Les preuves scientifiques et les résultats de plusieurs études s’accordent pour dire que l'activité physique augmente la mémoire et la capacité d'apprendre chez l'homme.

Vieillir est un processus naturel, mais ça ne veut pas nécessairement dire que le cerveau doit ralentir ou perdre ses fonctions. En effet, vous pouvez maintenir un cerveau en pleine santé si vous savez comment améliorer votre style de vie afin de préserver votre acuité mentale au fil du processus de vieillissement.

Le cerveau n’est pas particulièrement pointilleux en ce qui concerne le type d’exercice dont il a besoin pour prospérer. Tout ce dont vous devez faire, c’est d’activer votre circulation sanguine pour commencer à obtenir les résultats tant espérés.

Les activités physiques comme le tennis, le jogging, la natation, etc. font monter la fréquence cardiaque au-dessus de sa fréquence normale au repos et par conséquent de circuler le sang rapidement dans tout l’organisme. Ce qui apporte plus d'oxygène vers le cerveau et facilite la libération d'hormones qui fournissent un excellent environnement pour la croissance des cellules cérébrales. Les exercices favorisent également la plasticité cérébrale en stimulant la croissance de nouvelles connexions entre les cellules dans de nombreuses zones corticales importantes du cerveau.





L’hippocampe est le centre de la mémoire et de l’apprentissage, il est aussi la première zone du cerveau à perdre de la vigueur avec l’âge. L’exercice régulier aide à maintenir son acuité et le protège contre le déclin normal associé au vieillissement. 10 minutes d’exercice léger sont suffisantes pour renforcer les connexions entre les neurones et les régions du cerveau dédiées à la mémoire.

La mémoire dépend des voies neuronales et des connexions profondes dans le cerveau. Le cerveau a besoin de protéines, appelées les facteurs de croissance, pour créer de nouvelles connexions et renforcer celles qui existent déjà. Heureusement, le fait de faire régulièrement de l’exercice constitue un moyen facile de faire augmenter la quantité de facteurs de croissance disponibles dans le cerveau.


Le mouvement déclenche la libération d’une protéine appelée le facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF). Cette protéine aide le cerveau à synthétiser de nouvelles cellules et à préserver celles qui vieillissent. Le BDNF est également responsable de la formation de nouveaux vaisseaux sanguins dans le cerveau et autour de celui-ci, ce qui favorise une meilleure oxygénation et un apport plus important de nutriments dans cette région.





Alors, ne perdez pas de temps et mettez-vous en mouvement si vous souhaitez aider votre cerveau.






Références

http://aassjournal.com/browse.php?a_code=A-11-515-1&sid=1&slc_lang=en

https://askthescientists.com/fr/exercise-brain-health/#toggle-id-1

https://www.scientificamerican.com/article/how-exercise-affects-your-brain/

xhttps://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21081796/



15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout